Quoi de Neuf

Spécialités italiennes de Pâques

Après Noël, Pâques est la fête la plus conviviale d’Italie et, malgré le dicton populaire «Natale con i tuoi, Pasqua con chi vuoi» (célébrez Noël avec vos proches et Pâques avec qui vous voulez), elle se passe généralement en famille, et consiste à faire ce que les Italiens font de mieux: manger de la bonne nourriture ! Comme vous le savez, les plats traditionnels en Italie varient d’une région à l’autre, et Pâques ne fait pas exception.

Dans les régions plus au Nord, la Torta Pasqualina se retrouve presque sur toutes les tables. Originaire de Ligurie, c’est une tarte farcie aux épinards, aux herbes, à la ricotta et aux œufs, mais souvent enrichie en jambon, salami et autres types de viande.

Plus au Sud, le Casatiello est l’une des multiples spécialités de la ville de Naples. Il s’agit d’une pâte similaire à celle du pain, mais qui a la forme d’un beignet, garnie de salami et de pecorino. Des œufs frais et entiers sont également incorporés dans la pâte.

Si vous passez Pâques à Rome, dans ce cas, deux ingérdients ne manqueront pas au menu : l’abbacchio (un jeune agneau né et élevé dans le Latium) et le carciofi (artichauts). On les retrouve dans différentes variantes: abbacchio alla scottadito (grillé), alla cacciatora (avec du vinaigre et des herbes), alla romana (rôtie avec des pommes de terre), frittata di carciofi, Carciofi alla giudia (frite) ou Carciofi avec coratella (avec des entrailles d’agneau).

Enfin, certains plats régionaux sont devenus si populaires qu’ils sont désormais considérés comme des spécialités nationales, surtout si lorsqu’on parle des desserts. Outre les œufs en chocolat classiques, les desserts traditionnels italiens de Pâques sont la Colomba et la Pastiera. Le dessert de Pâques napolitain par excellence, la Pastiera, est composé de pâte brisée, de blé, de Ricotta Campana, d’œufs et d’un parfum d’orange intense. La Colomba, de son côté, est pratiquement l’équivalent pour Pâques du Panettone et du Pandoro. Il se présente sous la forme d’une colombe (en italien « colomba »). C’est un gâteau au levain doux, avec, dans sa version traditionnelle, des fruits confits et une couche croustillante de glaçage et d’amandes. Vous pouvez y ajouter du chocolat, du caramel salé, des baies, de la pistache et du Nutella pour une réinterprétation plus moderne !