Découvrez les incroyables parcs nationaux d’Italie

Généralement méconnus, non seulement pas des touristes mais également de la plupart des agents de voyage nord-américains, les parcs nationaux représentent un véritable patrimoine naturel, scientifique, culturel et historique d’Italie. Dans le pays, il y a 24 parcs nationaux à découvrir.

Situés du nord au sud sur le territoire italien, les parcs couvrent au total de plus de 15,000 km2, soit environ 5 % du territoire italien. Ce ne sont pas des territoires délimités avec un logo unique, et personne ne doit payer des frais d’entrée. Il arrive même que des touristes visitent des lieux emblématiques tels que Cinque Terre ou Vésuve, sans même savoir qu’ils se trouvent dans un Parc National.

Les parcs nationaux italiens sont très différents des parcs canadiens, par leur présence anthropologique et certaines activités économiques sur les territoires de ces parcs. Effectivement, l’homme est présent partout dans les parcs italiens, soit à travers les monuments historiques, les châteaux médiévaux, les stations de ski alpin, des bibliothèques ou des activités scientifiques, la production d’huile d’olive extra vierge et de fromages typiques ou les vignobles ancestraux.

Les parcs nationaux représentent un microcosme de l’Italie. On y retrouve, au même endroit, les trois piliers de l’offre touristique italienne : la nature, la culture et la gastronomie.

Dans les parcs nationaux italiens, vous pouvez séjourner sur place, déguster des produits du terroir, vous amuser, explorer, faire des activités sportives. Bref, un séjour même d’une semaine pourra ne pas être suffisant pour voir les principales attractions des parcs.

Différentes rencontres surprenantes et de nombreuses activités sont offertes aux touristes nord-américains : des sentiers pour les randonnées et des circuits de vélo de différents niveaux de difficulté, des stations balnéaires, des centres de plongée sous-marine, des cours de cuisine et d’artisanat, des visites de fromageries et de vignobles, l’observation de la faune, les fêtes folkloriques seront combinées avec l’expérience culturelle et historique.

parcs peuvent être visités en petits groupes ou comme une des étapes de votre voyage individuel. Certains parcs peuvent être visités tout en suivant des itinéraires touristiques populaires tels que, par exemple, les villes de Florence (Foreste Casentinesi) ou Turin (Gran Paradiso) ou encore une destination particulièrement populaire auprès des touristes nord-américains – l’île de la Sardaigne (Asinara).

Plusieurs des parcs nationaux italiens vous permettent aussi de découvrir des régions moins connues pour les touristes canadiens tels que la Calabre, les Pouilles ou certaines petites îles. L’offre est en effet très variée car certains parcs comptent des châteaux médiévaux ou des sites archéologiques, alors que d’autres cachent des sommets alpins, des chutes, des animaux rares, des plages ou des fonds marins spectaculaires.

Parmi les 24 parcs nationaux, nous en avons choisi 10 que nous allons découvrir ensemble: Il Gran Paradiso (régions du Piemonte et Val d’Aosta), Cinque Terre (Liguria), Asinara (Sardegna), Arcipelago Toscano (Toscana), Foresta Casentinesi Monte Falerona et Campigna (entre les région d’Emilia Romagna et Toscana), Gran Sasso e Monti della Laga (Abruzzo, Molise et Lazio), Cilento e Vallo di Diano (Campania), Alta Murgia (Puglia), Pollino (Basilicata et Calabria), Sila (Calabria).

Discover les parcs nationaux:

 

Le Parc national d’Asinara:

Asinara est la troisième plus grande île de Sardaigne et se situe à la pointe nord-ouest de la région. Asinara a été surnommée «l’île du diable» en raison du contraste entre sa beauté naturelle et son sombre histoire. Pendant la Seconde guerre mondiale, Asinara était utilisé comme une île de quarantaine et un camp de prisonniers. Au cours des années 70, il a été utilisé pour emprisonner certains des criminels les plus en connus de l’Italie jusqu’à ce qu’il redevienne un parc national en 1997.

Les attractions incontournables:

Punto dello Scorno:
a côte de l’Asinara est incroyablement escarpée et rocheuse. Certains rochers de l’île datent de 950 millions d’années, ce qui en fait les plus vieux roches de Sardaigne.

La plage Cala d’Arena:
Même si l’histoire d’Asinara est sombre, les eaux de ses innombrables plages offrent un répit dans la mesure où elles constituent le lieu idéal pour se baigner. Les visiteurs peuvent nager à Cala Sabina et à proximité d’autres petites criques. Lorsque l’île était utilisée comme une prison, les prisonniers étaient autorisés à nager à Cala d’Oliva, où ils étaient surveillés par des gardes.

Cala d’Oliva:
Cala d’Oliva est reconnue comme la capitale de l’île et du parc national. La village se compose d’un groupe de structures blanches qui se marient à merveille avec le paysage méditerranée.

Les ânes albino d’Asinara:
Les ânes albino d’Asinara sont l’un des plus grands mystères de la zoologie italienne. On ne sait toujours pas quand ils sont arrivés sur l’île ni pourquoi ils sont de la même couleur. Aujourd’hui, les ânes sauvages vivent dans de petites colonies près de Santa Maria et à Trabuccato.

Brochure du Parc national d'Asinara

 


Le Parc national Cilento Vallo di Diano et Alburni:

Fondé en 1991, le Parc national du Cilento, Vallo di Diano et Alburni est situé à l’extrême sud de la région de Campania, dans la province de Salerno, et s’étend sura côte tyrrhénienne au pied des Apennins, dans Basilicata. Le parc est le deuxième plus grand parc du pays et a été déclaré site du patrimoine mondial de l’UNESCO en 1998 en reconnaissance de son héritage naturel, culturel et historique.

Les attractions incontournables:

San Lorenzo in Padula:
Construite en 1306, la chartreuse Saint-Laurent Padula est le plus grand monastère chartiste d’Europe, avec 250 000 mètres carrés de jardins et plus de 320 salles à découvrir. Les visites durent environ une heure et les visiteurs peuvent explorer la beauté de la chartreuse ornée et visiter l’une des nombreuses cellules de moines.

La plage Cala Bianca:
Cala Bianca est considérée comme l’une des plus belles plages d’Italie, principalement en raison de son isolement et de son absence de tourisme de masse. La plage de galets blancs mesure environ 70 x 30 m et se situe dans la baie de Pozzallo.

Paestum:
Situé juste au sud de Salerno et non loin de Pompéi, vous trouverez le site archéologique de Paestum qui est en grande partie inconnu par des visiteurs. Paestum, colonisée pour la première fois par les Grecs en 650 av. J.-C., prospéra comme une ville ancienne sous domination grecque jusqu’à son invasion par les Romains en 274 av J-C. Les temples construits sur le site comptent parmi les temples grecs les mieux conservés d’Italie, notamment le temple d’Héra. Les visites comprennent des tours guidées des temples et d’autres ruines antiques, ainsi que l’entrée d’un musée sur place.

Brochure Parc national Cilento Vallo di Diano et Alburni

Le Parc national Cinque Terre:

Le parc national Cinque Terre est le parc national le plus renommé d’Italie. Le parc est un territoire protégé situé dans la province de La Spezia, en Liguria, dans le nord de l’Italie. Il s’agit du plus petit parc national d’Italie, avec 4 300 hectares. Cependant, c’est le plus dense, avec 5 000 habitants permanents vivant dans les cinq villes. Le territoire comprend les villes de Riomaggiore, Manarola, Corniglia, Vernazza et Monterosso al Mare, ainsi que certaines parties des communes de Levanto et de La Spezia. Cinque Terre a été déclaré site du patrimoine mondial de l’UNESCO en 1997.

Les attractions incontournables :

Les cinq villages du parc:

Riomaggiore: Riomaggiore est la première étape de nombreuses visites aux Cinque Terre. Les édifices pastels bordant un ravin escarpé menant à un petit port. C’est l’un des sites les plus romantiques de Cinque Terre. Un jardin botanique et un centre d’observation des oiseaux méritent également d’être visités à Riomaggiore

Manarola: Les vignes qui entourent Manarola produisent le vin de Cinque Terre, Sciacchetrà. Punta Bonfiglio, qui est une courte randonnée en montée de la ville, offre une vue imprenable sur la mer Ligure.

Corniglia: Situé au sommet d’un promontoire rocheux de 100 m de haut entouré de vignes, Corniglia est le seul village qui manque d’accès direct à la mer. Ses rues enchevêtrées et paisibles mènent à une large terrasse face à la mer où vous pourrez voir les cinq villages à la fois.

Vernazza: Le petit port de Vernazza et la Piazza Marconi avec son amphithéâtre de maisons en pastel faisant face à la mer font partie des sites les plus emblématiques de Cinque Terre.

Monterosso:Monterosso, qui est le nord le plus éloigné des villages, est l’endroit où les visiteurs peuvent profiter de la plage. Le village est connu pour ses citronniers et ses anchois charnus servis directement à bord d’un bateau.

Brochure du Parc national Cinque Terre

 


Le Parc national Foreste Casentinesi, Monte Falterona et Campigna:

Situés le long de la chaîne des Apennins entre la Romagne et la Toscane, le parcs national de Foreste Casentinesi, Monte Falterona et de Campigna est l’une des plus importante zone forestière protégée d’Italie. Créé en 1993, le parc couvre une superficie d’environ 368 kilomètres carrés et est divisée entre les provinces de Forlì Cesena, Arezzo et Florence.

Les attractions incontournables:

Les chutes Acquacheta:
Les chutes Acquacheta sont l’une des attractions touristiques les plus populaires du parc. Les chutes Acquacheta sont une impressionnante cascade de 80 m de haut entourée par la nature luxuriante de la forêt environnante. La base de la cascade est l’endroit idéal pour une baignade.

Le château Poppi:
Construit par la famille Guidi, est un symbole de l’histoire du parc. Construit en 1274 en tant que forteresse dans la région, il abrite aujourd’hui la magnifique bibliothèque Rilliana. Le château médiéval présente une architecture et des œuvres d’art à découvrir. Des visites guidées d’une heure sont proposées à tous les jours.

La faune local:
La biodiversité du parc a joué un rôle important dans la revitalisation des populations d’espèces auparavant menacées d’extinction. Lors de l’exploration du parc, les visiteurs découvriront quelques-uns des animaux les plus populaires de la région, notamment le chevreuil,le renard roux et le daim.

Les montagnes du parc:
Les plus grandes montagnes du parc inclut des sommets comme le mont Falterona et le mont Penna qui offrent une vue imprenable sur l’ensemble du parc. Montez au sommet du mont Falterona à l’aide de l’anneau partant de Castagno d’Andrea.

Brouchure Foreste Casentinesi, Monte Falterona, Campigna

 


Le Parc national Gran Sasso et Monti della Laga:

Le Parc national du Gran Sasso et Monti della Laga a été créé en 1991 et couvre une superficie de 2014 km 2. Le terrain du parc est principalement montagneux avec des plaines alpines. Le parc est l’une des plus grandes zones protégées d’Europe et l’une des plus diversifiées en relation à la biology avec plus de 2600 espèces de flore différentes situées dans le parc.

Les attractions incontournables:

Amiternum:
Amiternum était une ancienne ville italienne fondée par les Sabines au IIe siècle av. J.-C., dont les ruines se trouvent aujourd’hui non loin de L’Aquila, dans les Abruzzes. Il y a des ruines considérables d’un amphithéâtre et d’un théâtre que l’on peut visiter aujourd’hui.

Rocca Calascio:
Rocca Calascio est une forteresse au sommet d’une montagne située dans la province de L’Aquila, dans les Abruzzes, qui a été construite au 10ème siècle. À une altitude de 1460 mètres (4790 pieds), Rocca Calascio est la plus haute forteresse des Apennins. Pour atteindre la forteresse, vous pouvez faire une randonnée à partir de Santo Stefano di Sessanio.

Campo Imperatore:
Campo Imperatore se traduit en empereur du champ, et est une prairie alpine formée par un haut plateau en forme de bassin situé au dessus du massif du Gran Sasso, le plus grand plateau des Apennins. Connu sous le nom de «Petit Tibet», Campo Imperatore est l’endroit idéal à découvrir en faisant une randonnée en été et en skiant en hiver.

Le glacier Calderone:
Le glacier Calderone est le seul glacier de la chaîne des Apennins, situé dans le groupe de montagnes du Gran Sasso d’Italia. Il se trouve juste sous le Corno Grande, le plus haut sommet des Apennins. «Il Calderone» est le glacier le plus sud de l’Europe. Le glacier Calderone devrait être remonté à la fin du printemps, de la fin mai au début juillet, lorsqu’il neige.

Brochure Parc national Gran Sasso et Monti della Laga

 


Le Parc national Pollino:

Le parc national du Pollino, dans le sud de l’Italie, se trouve dans les régions de la Basilicata et de Calabria. C’est le plus grand parc national d’Italie, avec une superficie de 1 925,65 kilomètres carrés. Le parc comprend les massifs du Pollino et d’Orsomarso, qui font partie de la partie sud des montagnes des Apennins et culminent à 2267 mètres d’altitude à Serra Dolcedorme. Le symbole du parc est le rare pin de Bosnie, qui pousse exclusivement dans le parc en Italie. Le parc abrite également le plus vieil arbre européen, un pin de Heldreich estimé âgé de 1230 ans.

Les attractions incontournables:

Les communautes Arberèches:
Le parc national du Pollino est le centre de la communauté italienne d’Arberesh, d’origine italo-albanaise, arrivé dans le parc au cours des XVe et XVIIe siècles en provenance des Balkans. Les villages de San Paolo et San Constantino Albanese sont des exemples parfaits du mode de vie Arberesh, qui ont conservé leur langue et leurs coutumes.

Les gorges de Raganello:
Les gorges de Raganello sont une zone naturelle protégée créée en 1987 en Calabria, dans la province de Cosenza. Il occupe une superficie de 1600 hectares dans le parc national du Pollino. Les gorges ont une longueur de 17 km et offrent aux visiteurs la possibilité de faire de la randonnée ou de nager pour découvrir sa beauté naturelle.

La grotte Romito:
La grotte Romito est une grotte calcaire naturelle située dans la vallée de Lao du parc national du Pollino, près de la ville de Papasidero, en Calabria, en Italie. Les scientifiques pensent qu’il y a 17 000 ans, dans la grotte, des activités humaines dans la grotte. Quatre squelettes préhistoriques ainsi que des dessins rupestres ont été trouvés dans la grotte où les visiteurs peuvent faire une visite guidée.

Brochure du Parc national Pollino

 


Le Parc national Sila:

Situé au centre de Calabria, dans le sud de l’Italie, le parc national de Sila est une importante zone naturelle protégée qui couvre 3 des 5 provinces de Calabria. Le parc est divisé en 3 sections différentes: Sila Greca, Sila Grande et Sila Piccola; chacun avec ses propres merveilles naturelles et culturelles à découvrir. Le parc est une attraction avec quelque chose à faire pour les touristes en toute saison.

Les attractions incontournables:

Le lac Ampollino:
Le lac Ampollino est situé dans le parc et couvre les trois provinces du parc. Le réservoir a été construit en 1927 et a été le premier lac artificiel de la région de Sila. Bien que artificiel, le lac s’intègre parfaitement dans le paysage naturel de Sila et constitue désormais l’un des principaux attraits du parc. Le lac a également une grande importance archéologique, des objets façonnés de l’âge de bronze ayant été retrouvés sur place.

La réserve naturelle des pins géants de Sila:
La réserve naturelle des pins géants de Sila est une petite réserve naturelle de Fallistro, située dans le parc. C’est une ancienne pinède qui aurait été plantée au milieu du XVIIe siècle. Elle compte aujourd’hui 56 mélèzes, dont certains sont âgés de plus de 350 ans et mesurent 50 m de haut. En fait, les arbres sont souvent comparés aux séquoias d’Amérique du Nord.

Badia Florence à San Giovanni Di Fiore:
Fondée en 1189 par Gioacchino da Fiore, cette abbaye est l’un des monuments religieux les plus importants de Calabria et constitue depuis des siècles un attrait historique dans la région. Aujourd’hui, il y a une église, une crypte et des musées à visiter.

Brochure du Parc national Sila