Le processus de production de Lambrusco

Un aspect important de la tradition viticole de Modena et de Reggio Emilia est la création de coopératives de vinification, dont la première est née à Carpi en 1903. Ces coopératives regroupent plusieurs vignobles dans des zones spécifiques afin de regrouper les ressources pour assurer la la croissance de l’industrie dans son ensemble.

En 1935, à Modena il y avait déjà six coopératives de vin qui travaillaient sur environ 350 000 quintaux de raisins, principalement de Lambrusco

Beaucoup de gens ne savent pas que pour Lambrusco, deux fermentation sont nécessaires tandis que pour les vins typiques, une seule fermentation est nécessaire. Pour la seconde fermentation des raisins de Lambrusco, ils sont conservés dans des récipients hermétiques afin de piéger le dioxyde de carbone, transformant ainsi le vin en vin mousseux. Ce processus améliore la fraîcheur naturelle et la vivacité du raisin Lambrusco.

L’oenologue Sandro Cavicchioli recommande que l’apéritif est le moment de consommation idéal pour déguster un excellent Lambrusco pétillant, en particulier s’il est jeune et frais, qu’il soit rouge ou rosé! Une autre option populaire serait de déguster un bon Lambrusco Gasparossa froid au milieu de l’après-midi avec des pêches!