Quoi de Neuf

La véritable histoire du Pandoro, le gâteau de Noël de Vérone

Le gâteau de Noël classique, Pandoro, originaire de Vérone, se retrouve inévitablement sur la table des italiens durant les Fêtes. Sa saveur répond aux goûts de tout le monde et est une bonne alternative au Panettone, pour ceux qui n’aiment pas les raisins et fruits confits.

D'où vient le nom Pandoro?

La légende veut que le nom vienne d’un cri d’étonnement d’un garçon à la vue de ce gâteau à la couleur d’or !

En effet, la couleur du Pandoro est jaune or, grâce aux oeufs. Léger et moelleux comme une brioche, il a une saveur délicate, parfumée à la vanille. La forme est celle d’une pyramide tronquée, avec une base étoilée à 8 branches.

C’est Angelo Dall’Oca Bianca, un peintre d’origine veronese, qui a conçu le moule qui caractérise ce gâteau de Noël.

Les origines de la recette

Le Pandoro est le gâteau par excellence de Vérone, bien que ses origines soient autrichiennes, de Vienne plus précisement. C’est à la Cour des Habsbourg qu’a été préparé le « pain de Vienne », l’ancêtre du Pandoro.

D’autres témoignages racontent que le Pandoro dérive de « pan de oro », le gâteau à la forme cônique, recouvert de feuilles d’or, qui était servi dans les maisons de familles riches vénitiennes.

Selon d’autres, les origines viennnent d’un ancien gâteau à la forme d’étoile que les véronais consommaient à Noël : le « nadalin » .

Comment l'apprécier?

Les principaux ingrédients du Pandoro sont : farine, sucre, oeufs, beurre et levure. Sa préparation est assez exigeante : une levure qui se fait pendant plus de 10 heures et 6 à 7 tours de pâte font la production “maison” de ce gâteau assez diffcile; c’est pourquoi il est habituellement acheté déjà prêt.

Contrairement au Panettone, le Pandoro traditionel n’est pas garni de fruits confits ou de crème. Cependant, il y a eu des tentatives pour varier la recette classique : elles ont donnée lieu au Pandoro à la crème pâtissière ou recouvert d’une couche de chocolat.

Souvent, le Pandoro vient avec un sac de sucre en poudre qui peut être saupoudré sur le gâteau dès l’ouverture, pour les plus gourmands.

Pandoro, hier et aujourd'hui

Le Pandoro a débuté comme un dessert pour toutes les fêtes et les dimanches. Les Medici, au début du siècle, le conseillait même aux médecins pour les convalescents, comme une nourriture légère et nutritive ! C’est seulement par la suite qu’il devient un gâteau récurrent pour Noël.

Aujourd’hui, c’est l’un des plus typiques desserts de Noël. La première place est très sollicitée avec le Panettone Milanese, au point où, chaque année, les italiens sont divisés devant le choix: Pandoro ou Panettone pour Noël ?