• Spécialités alimentaires -
  • Vin

2 recettes authentiques à essayer avec le Trebbiano d’Abruzzo DOC

Une des chansons italiennes les plus fameuses débute avec ces paroles “je cherche l’été toute l’année et à l’improviste, la voici. ” Et si nous cherchions l’été dans un vin, pour certain nous pouvons le trouver dans le Trebbiano d’Abruzzo. Ce raisin est en mesure de donner des vins savoureux d’une grande fraicheur capables de vieillir en bouteille durant des années, en devenant toujours plus extraordinaire. C’est l’essence de ce territoire, amer si on veut dans sa partie montagneuse, mais chaud et enveloppant dans les côtes, roi des contrastes que nous pouvons même y jouer dans la cuisine.

Prenons les deux versions du moment sur le marché. L’une plus joviale et jeune adapté pour les hors-d’œuvre et à la cuisine de rue, et l’autre plus raffinée, avec plus de texture et de profondeur, adapté à la grande cuisine de poissons des Abruzzes.

1. PIPINDUN E OVE (Poivrons et Oeufs)

pipindun e ove

Une recette simple mais qui incarne l’âme forte et douce de la terre des Abruzzes, “Pipindun e ove” (Poivrons et Oeufs) parle de la tradition rurale, de partage, des origines qui se perdent dans le passé.

 

Ingrédients

  • 500 gr Poivrons jaunes et rouges
  • 3 oeufs
  • Sel
  • Huile d’olive extravierge
  • Pain fait maison en morceau

 

Instructions

  1. Lavez et séchez les poivrons. Coupez-les en bandes assez fines dans le sens de la longueur et faites-les sauter dans une grande poêle avec beaucoup d’huile. Salez et faites cuire à feu vif, en ajoutant de l’eau pour que les poivrons ne brûlent pas trop.
  2. Dans un bol, travaillez les œufs avec du sel, comme pour une omelette, en les battant à la fourchette. Dès que les poivrons sont cuits, versez l’œuf et mélangez rapidement jusqu’à ce qu’il prenne, en prenant soin de le laisser mou et humide.
  3. Si le poivron est un peu indigeste, on peut le faire cuire au four, puis enlever la peau avec un petit couteau.
  4. Servir chaud avec du pain ou des pommes de terre et un verre de Trebbiano d’Abruzzo.

2. BRODETTO ALL’ABRUZZESE

BRODETTO ALL’ABRUZZESE

Si l’on pense à la grande tradition de la cuisine des fruits de mer des Abruzzes, on ne peut ignorer le “brodetto all’abruzzese” (Bouillon des Abruzzes). Un plat somptueux, capable de faire basculer ne soirée. Les poissons utilisés pour le confectionner peuvent être les plus variés (langoustines, seiche, cabillaud, rouget, rascasse, roussette, raie, mulet, tracina, sole…) cuits dans une marmite en terre cuite avec de l’huile, de la purée de tomates, du poivre et un peu d’eau ou de bouillon.

 

Ingrédients

  • 1.5 kilo de poisson de soupe (sans les os et en morceaux)
  • 1 poivron
  • 800 grammes de purée de tomates
  • Bouillon végétale q.b.
  • Poivron, ail, basilic, huile et sel

 

Instructions

  1. Blanchir le poivron dans la purée de tomates et ajouter progressivement le poisson en fonction de la taille des morceaux et du temps de cuisson requis (s’il y a du poulpe, il doit être cuit en premier).
  2. Ajouter le bouillon pour le diluer et faire cuire jusqu’à ce qu’il soit partiellement réduit. Servir chaud avec un verre de Trebbiano d’Abbruzzo.