Quoi de Neuf

5 villages de rêve sur le Lac de Garde

Il existe 5 villages enchanteurs sur le Lac de Garde qui vont vous couper le souffle. Ils vous étonneront avec leur charme distinctif, leurs rues étroites et les beaux paysages qu’ils vous offriront.

Limone sul Garda

Limone est un village célèbre pour ses « citrons », son huile d’olive fine et la longévité de certains de ses habitants, dont plusieurs ont déjà célébrés leurs 100 ans.

Ce territoire est resté longtemps isolé et accessible seulement par bateau ou à travers les montagnes. Les vieilles maisons autour du port de plaisance lui ont permis de conserver l’atmosphère typique d’un village de pêcheurs.

Salò

Salò est une destination de grand intérêt touristique, avec une belle promenade qui mène à des belles plages de cailloux.

Le centre historique de la ville se caractérise par un dense réseau de rues étroites et des petites places publiques, avec de nombreux commerces et restaurants d’excellente qualité. Ne manquez surtout pas les excursions en bateau.

Riva del Garda

Riva est aussi appellée « la perle du Lac de Garde ». Située au pied des Dolomites, Riva peut se vanter de ses plages aux cailloux blancs, ses eaux cristallines et son air limpide.

Avec ses deux ports, Riva del Garda est un centre important pour les sports, notamment la planche à voile et la voile.

Tignale

Tignale se dresse sur une colline surplombant le lac, entouré de prairies et de forêts. Cette localisation permet aux touristes de profiter d’une vue à couper le souffle.

Sur les pentes face au lac, on retrouve des terrasses typiques, sur lesquelles sont cultivés les  oliviers. Il y a un parc naturel autour de Tignale qui offre de nombreux sentiers de randonnées pédestres ou à vélo.

Sirmione

Sirmione est une destination de tourisme thermal, située sur une péninsule qui s’élève à environ 30 m au-dessus du lac.

Elle est célèbre pour son centre historique, avec ses rues étroites et irrégulières, ses deux spas « Catullo » et « Virgile », et les ruines de la villa du poète Catullus, appelée la « Grotte di Catullo ».