Quoi de Neuf

Pasquetta : la « petite Pâques » à l’italienne

Pâques est une grande célébration en Italie, en particulier parce qu’il s’agit de la première fête de du printemps, lorsque le temps est déjà plus chaud et que l’humeur de chacun est plus légère.

Le lundi de Pâques est le plus populaire, il est célébré aujourd’hui comme s’il s’agissait d’un jour férié comme les autres, sans rapport avec la fête Pâques. Connue dans tout le pays sous le nom de Pasquetta (qui signifie « Petite Pâques »), ce lundi férié a pour beaucoup perdu sa connotation religieuse, devenant une simple occasion de passer une bonne journée entre amis, en mangeant et en buvant avant de retourner au travail, ou à l’école, le lendemain.

Ce jour-là, les familles et les groupes d’amis planifient généralement un voyage hors de la ville, une promenade dans les bois ou à la plage, une visite dans une ville ou un musée à proximité. Le menu est toujours très simple, chacun apportant quelque chose, souvent des restes de la veille et des plats généralement froids: tramezzini, sandwichs à la cotoletta et, bien sûr, les salades de riz toujours présentes (insalata di riso) et les pâtes fredda, typiques de tout déjeuner de la saison printemps / été en Italie.

D’autres, en revanche se rassemblent chez l’un d’entre eux pour faire un barbecue pasquetta classique, mangeant de la viande et des légumes grillés, des spiedini, de la bruschetta et de la panzanella, accompagnés de vin rouge, de limoncello et de plusieurs desserts, de Pastiera à Salame di Cioccolato, sans oublier le chocolat Œufs de Pâques.

Le reste de la journée est consacré à jouer aux cartes, au football, au volley-ball ou simplement à se détendre allongé sur l’herbe.

Une rumeur chez les Italiens dit que, malgré cette tradition, le temps ce jour-là sera froid et pluvieux, alors il est toujours préférable d’avoir un plan B. Malheureusement, cela s’avère parfois vrai: pour des raisons inconnues, Pasquetta est quelque fois froide, pluvieuse et venteux!