Entrevue avec Consuelo Garzo, producteur d’huile d’olive Ottobratica

Consuelo Garzo:

Alessia Garzo (gauche), Consuelo Garzo (centre), Maria Rosa (droite)

⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀
«Seminara est une ville de quelques milliers d’habitants située dans la province de Reggio Calabria, entre la côte tyrrhénienne (Costa Viola) et les pentes de l’Aspromonte. Son paysage est caractérisé par la présence d’oliviers séculaires majestueux. Les variétés autochtones sont l’Ottobratica et le Sinopolese, qui se distinguent des autres espèces présentes dans tout le bassin méditerranéen par leur taille considérable, de nombreux spécimens dépassant vingt mètres en hauteur. Ces oliveraies qui font partie intégrante du paysage peuvent être considérées comme de véritables monuments environnementaux.

Le soin et la préservation de ces magnifiques oliviers ont toujours été la mission de mon entreprise, que je dirige avec mes deux sœurs. «Dolciterre» est la marque que nous avons choisie pour commercialiser nos huiles d’olive extra vierges, provenant de plus de 4 000 oliviers, qui gèrent nous-mêmes l’ensemble de la chaîne de production. Depuis 2007 surtout, nous nous sommes engagés dans une voie visant à préserver et à défendre nos «vieux» oliviers par des pratiques agronomiques vertueuses et durables, en obtenant d’excellents résultats en termes de productivité végétale et de haute qualité de notre huile. Nous nous concentrons exclusivement sur la qualité, ce qui signifie pour nous soutenir l’expression maximale de la nature, en donnant la valeur qui manque aujourd’hui aux fruits de la terre; ce qui signifie également être satisfait d’obtenir moins de fruits, mais avec la certitude que ce que nous produisons n’est que ce que la nature a voulu nous donner.

Mais Seminara n’est pas seulement une terre de l’huile d’olive, mais aussi d’art, de culture, d’histoire et de nature. C’est l’un des centres calabrais les plus réputés pour la production de céramiques artistiques. C’est un petit coffre au trésor dans lequel sont conservés des trésors d’art inattendus. Les quatre églises conservent des œuvres d’art de la Renaissance qui témoignent de l’importance historique et artistique de Seminara au XVIe siècle, à tel point que l’on pourrait dire que la ville a la primauté en Calabre pour la plus grande concentration d’œuvres de la Renaissance. Le territoire de Seminara est idéal pour les amoureux de la nature non contaminée et de la plongée en mer. Parmi les paysages ruraux et les arbres séculaires, il est possible de s’arrêter pour goûter des produits authentiques. En louant un bateau, vous pourrez vous rendre sur la côte rocheuse de Seminara et peut-être plonger dans ses eaux cristallines».