• Régions
  • -Spécialités alimentaires

Origines des Salumi Piacentini DOP

Les populations de l’ère préhistorique qui occupaient l’aire géographique de la province de Plaisance ont toujours élevé des porcs ; de nombreuses trouvailles de l’époque des haldes attestent que ce mammifère a toujours été une source importante pour l’alimentation des populations qui ont appris à travailler et à conserver ce type de viande en utilisant le sel comme conservateur (élément abondant dans la région pour le sel gemme puits présents dans les environs de Salsomaggiore). Il y a aussi des citations de la façon dont Hannibal, en 2018 av. a célébré la victoire sur l’armée romaine sur la rivière Trebbia en se régalant de porc salé fourni par les habitants des collines de Plaisance.

La civilisation romaine, qui utilisait largement le porc pour l’alimentation, a laissé comme preuve de la présence de porcs dans la région de Plaisance, un pendentif-amulette en bronze représentant un petit cochon, actuellement conservé au Musée Civique de Plaisance.

Au Moyen Âge se forma la confrérie de Lardaroli et la réputation des charcuteries de Piacenza était déjà si répandue que les marchands milanais définissaient avec le terme « Roba de Piaseinza » les charcuteries qui venaient de Piacenza indiquant avec ce terme, qui pouvait déjà être un logo, la qualité incontestée des produits. Dans deux églises du XIIe siècle, San Savino à Plaisance et San Colombano à Bobbio, nous avons un formidable témoignage du métier profondément enraciné du boucher à travers deux belles mosaïques.

Pour souligner un document rédigé par le frère Piacentino Falconi qui déjà à la fin du « 500 » décrivait de manière méticuleuse et scientifique les règles pour obtenir des charcuteries de haute qualité, comme pour dire le précurseur des réglementations de production actuelles.

C’est dans les premières décennies des années 1700 que la renommée de ces charcuteries atteignit également les cours de France et d’Espagne, grâce à un habile diplomate de Plaisance, le cardinal Giulio Alberoni ; entre autres témoignages, il existe de nombreux échanges de correspondance entre Alberoni et la nouvelle souveraine d’Espagne, Elisabetta Farnese, dans ces lettres, la reine avait l’habitude de demander à Alberoni des fournitures de Salumi Piacentini, qu’elle affectionnait particulièrement. Le prélat a également utilisé les charcuteries de Piacenza comme cadeaux lorsqu’il se rendait dans différentes cours européennes pour des réunions diplomatiques et à cet égard, il a affirmé « ce sont des bagatelles qui coûtent peu mais font beaucoup de bien ».

Nous pensons que cette historicité est une valeur ajoutée à la haute qualité intrinsèque du produit et qu’elle doit être racontée et divulguée.
Cette vocation particulière de la région est également attestée par le fait qu’en 1996, parmi les premières certifications AOP européennes, les trois excellentes Salumi Piacentini (Coppa Piacentina, Salame Piacentino, Pancetta Piacentina) sont reconnues.

Piacenza is the only province to have three DOP charcuetries in Europe, the labeling of which took place on July 2, 1996, among the first in the country. 

Les populations de l’ère préhistorique qui occupaient l’aire géographique de la province de Plaisance ont toujours élevé des porcs ; de nombreuses trouvailles de l’époque des haldes attestent que ce mammifère a toujours été une source importante pour l’alimentation des populations qui ont appris à travailler et à conserver ce type de viande en utilisant le sel comme conservateur (élément abondant dans la région pour le sel gemme puits présents dans les environs de Salsomaggiore). Il y a aussi des citations de la façon dont Hannibal, en 2018 av. a célébré la victoire sur l’armée romaine sur la rivière Trebbia en se régalant de porc salé fourni par les habitants des collines de Plaisance.

La civilisation romaine, qui utilisait largement le porc pour l’alimentation, a laissé comme preuve de la présence de porcs dans la région de Plaisance, un pendentif-amulette en bronze représentant un petit cochon, actuellement conservé au Musée Civique de Plaisance.

Au Moyen Âge se forma la confrérie de Lardaroli et la réputation des charcuteries de Piacenza était déjà si répandue que les marchands milanais définissaient avec le terme « Roba de Piaseinza » les charcuteries qui venaient de Piacenza indiquant avec ce terme, qui pouvait déjà être un logo, la qualité incontestée des produits. Dans deux églises du XIIe siècle, San Savino à Plaisance et San Colombano à Bobbio, nous avons un formidable témoignage du métier profondément enraciné du boucher à travers deux belles mosaïques.

Pour souligner un document rédigé par le frère Piacentino Falconi qui déjà à la fin du « 500 » décrivait de manière méticuleuse et scientifique les règles pour obtenir des charcuteries de haute qualité, comme pour dire le précurseur des réglementations de production actuelles.

C’est dans les premières décennies des années 1700 que la renommée de ces charcuteries atteignit également les cours de France et d’Espagne, grâce à un habile diplomate de Plaisance, le cardinal Giulio Alberoni ; entre autres témoignages, il existe de nombreux échanges de correspondance entre Alberoni et la nouvelle souveraine d’Espagne, Elisabetta Farnese, dans ces lettres, la reine avait l’habitude de demander à Alberoni des fournitures de Salumi Piacentini, qu’elle affectionnait particulièrement. Le prélat a également utilisé les charcuteries de Piacenza comme cadeaux lorsqu’il se rendait dans différentes cours européennes pour des réunions diplomatiques et à cet égard, il a affirmé « ce sont des bagatelles qui coûtent peu mais font beaucoup de bien ».

Nous pensons que cette historicité est une valeur ajoutée à la haute qualité intrinsèque du produit et qu’elle doit être racontée et divulguée. Cette vocation particulière de la région est également attestée par le fait qu’en 1996, parmi les premières certifications AOP européennes, les trois excellentes Salumi Piacentini (Coppa Piacentina, Salame Piacentino, Pancetta Piacentina) sont reconnues.

Piacenza is the only province to have three DOP charcuetries in Europe, the labeling of which took place on July 2, 1996, among the first in the country. 

Abonnez-vous à notre infolettre

Restez à jour sur nos nouveaux vignobles, nos offres exclusives et découvrez nos régions en vedette

© 2021 L'équipe de Voyagevinitalie.com Tous droits réservés.